CER CRESPO

LES OBJECTIFS DE LA FORMATION:

La conduite supervisée permet :
d’acquérir de l’expérience de conduite à moindre coût pour compléter sa formation initiale et, en cas d’échec à l’examen pratique, d’améliorer ses acquis en attendant de le repasser ; 
d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire.

Durée de la formation :

 
La phase de conduite supervisée n’a pas de durée minimale obligatoire mais un parcours de 1000 km minimum doit être effectué : 
 
formation initiale : formation théorique + formation pratique (20 heures minimum)
un rendez-vous pédagogique préalable de 2 heures minimum avec l’accompagnateur
Phase de conduite accompagnée avec un minimum de 1000 km
 

Programme :

 
La conduite supervisée se déroule avec un accompagnateur.
Au cours de cette phase d'acquisition d'expérience de la conduite, l'élève doit :
autant que possible, conduire sur le réseau routier et autoroutier du territoire national, à différents moments du jour et de la nuit et par diverses conditions météorologiques ;
respecter les limitations de vitesse mentionnées à l'article R. 413-5 du code de la route
 
 
 
► PUBLIC VISÉ & PRÉREQUIS
avoir réussi le code de la route ;
avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 heures minimum) ;
avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière
► RÉSULTATS ATTENDUS 
Permis de conduire de la catégorie B
 

ENCADREMENT

 
Enseignant de la conduite et de la sécurité routière diplômé et titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
 

MÉTHODES & MOYENS PÉDAGOGIQUES 

 
Méthodes actives adaptées à la formation des adultes.
Alternance de théorie et de pratique
Salles de cours équipées de moyens multimédia.
Véhicules adaptés à l’enseignement.
Fiche de suivi et livret d’apprentissage.
Fourniture de supports pédagogiques spécifiques
 

ÉVALUATION DE LA FORMATION & CONDITIONS DE RÉUSSITE

 
Un questionnaire est utilisé pour mesurer la satisfaction globale des stagiaires sur l’organisation, les qualités pédagogiques du formateur, les méthodes et supports utilisés…
Conditions de réussite : satisfaire un évaluation de fin de formation
 

SANCTION DE LA FORMATION

 
Examen et validation par l’Inspecteur du Permis de Conduire et de la Sécurité Routière.

APPRENDRE GRÂCE À

La Conduite Supervisée


QU’EST-CE QUE LA CONDUITE SUPERVISÉE ?   

 

La conduite supervisée permet d’acquérir plus d’expériences pratiques en complétant sa formation initiale par une phase de conduite accompagnée.

>> C’est au terme de 20h de conduite minimum avec l’enseignant que la Conduite Supervisée peut réellement commencer !

Elle débute par un rendez-vous préalable en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

>> 1000 km à parcourir pour PRATIQUER et APPRÉHENDER SEREINEMENT l’examen du permis de conduire!

 

 

LES AVANTAGES DE LA CONDUITE SUPERVISÉE ?

► Acquérir plus d’expériences de conduite & approfondir ses acquis
► Augmenter ses chances de réussite lors de l’examen pratique

LES CONDITIONS   

 

► Avoir 18 ans ou plus
► Obtenir l’accord de l’assureur du véhicule
► Avoir réussi l’examen théorique du code de la route
► Avoir suivi une formation pratique avec un enseignant expert de l’école de conduite (20 heures minimum)
► Bénéficier d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite

QUAND CHOISIR LA CONDUITE SUPERVISÉE ?   

>> Au moment de votre inscription
>> Suite à un échec lors de votre examen pratique 

Conditions pour l'accompagnateur


  • Être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans (sans interruption)
  • Obtenir l'accord de son assureur
  • Figurer dans le contrat signé avec l'école de conduite

A NOTER
Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Infos Complémentaires


Comme pour le permis B classique, la période probatoire est de 3 ans (6 points à l’obtention du permis et 12 points au bout de 3 ans sans infraction)

L’élève ne bénéficie pas nécessairement de tarifs préférentiels en souscrivant son assurance « jeune conducteur »